Fantastique, Fiction, Roman, Service presse

Cinq saisons d’oraisons d’Astrid MAH-LIFAX

◊ Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler de Cinq saisons d’oraisons d’Astrid MAH-LIFAX ◊

img_4574

 Pourtant, seul l’écrit protégeait encore son esprit d’une horde d’émotions lancée à l’assaut de sa cervelle.

 

RÉSUMÉ : Année N+2. Une implacable maladie promet une mort étrange aux plus de vingt-sept ans et trois jours. Jo, musicienne du dimanche grimée en homme, est en marche pour la Capitale dans l’espoir de retrouver son frère. Elle se moque de tout : ce monde en piteux état, ses congénères livrés à leur triste sort et, surtout, la campagne insipide qu’elle traverse.
Après une escale au Village, Jo découvre une existence civilisée, perchée dans un manoir. Une troupe d’illuminés rend hommage aux morts contre gratification. A leur tête, Vathya gère les oraisons funèbres d’une main de maître, avec la complicité du Régisseur.
Jo tentera de répondre, au long de sa captivité, à la question qui l’enterre chaque jour un peu plus : pourquoi réserver un tel sort aux trépassés puisque tout avenir est anéanti ? Partisans et détracteurs des oraisons rejoignent peu à peu la danse macabre.

 

 La Maladie, froissée d’un tel manque de considérations, réétudia son critère d’âge pour s’en prendre sans ménagement aux plus de soixante treize ans.

 

MON AVIS : J’ai un avis un peu mitigé pour ce roman, même si j’ai quand même assez bien aimé.

J’ai trouvé que l’histoire est originale, et assez intéressante concernant certains points. Notamment les oraisons, puisque Vathya a construit un « empire » autour de ce nouveau phénomène à cause de la maladie. C’est toujours intéressant de lire des romans post-apocalyptique pour savoir ce qui se passerait si un jour cela nous arriverai. Mais là, la chose a été de manière plus philosophique, qui tend à la réflexion concernant notre décès : s’il y aura des oraisons funèbres par exemple.

Il ne s’agit aucunement d’une lecture facile. Tout au long du récit, nous allons être confrontés à la mort, puisque nous allons suivre de près les différentes oraisons qui ont lieu.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire à cause d’un vocabulaire un peu trop soutenue à mon goût. Autant par paragraphe, je recherchais la définition de dizaine de mots, autant par moment, j’ai trouvé que les personnages parlaient mal, ou étaient vulgaires.

De plus, j’ai remarqué quelques incohérences à mes yeux, par exemple, j’ai cru comprendre que là où ils vivaient : le manoir, était « revenu à l’état sauvage » où les habitants devaient produire ce qu’ils devaient manger etc, et à contrario le Régisseur roule en limousine quoi…

J’ai été agréablement surprise par cette fin. Vu tout ce qui se passait tout le long du récit, j’étais loin de m’imaginer cela.

J’ai eu un peu de mal au début avec tous les personnages, une froideur qui nous tenait loin d’eux. Cependant, au fil des pages, j’ai adoré les découvrir, et leur caractère, parfois de manipulateur, de naïf, etc.

Dans l’ensemble, je trouve qu’Astrid MAH-LIFAX a une très jolie plume, même si parfois, elle alourdie le récit avec un vocabulaire compliqué, elle arrive a nous embarquer dans ce climat étrange entre les oraisons, les manipulations…

Pour résumé, je trouve que c’est un bon récit post-apocalyptique, même si la lourdeur du récit et quelques incohérences m’ont dérangés.

 

DIVERS : Vous trouverez ce roman auto-édité principalement sur Internet. Il s’agit d’un roman de 405 pages, vendu à seulement 11€ pour le format broché. Sinon, comme à mon habitude je vais mettre un lien pour que vous puissiez le commander : https://www.amazon.fr/gp/product/B07CWGZXH1/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=B07CWGZXH1&linkCode=as2&tag=hellobooks-21&linkId=61e6dd220f07090f4c6f0fffaf16273e

 

◊ J’espère que je vous ai donné envi de le lire, si vous l’avez déjà lu n’hésitez pas à me donner vos avis sur ce livre. ◊

1 réflexion au sujet de “Cinq saisons d’oraisons d’Astrid MAH-LIFAX”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s