Fiction, Histoire, Roman, Service presse, Thriller

Fucking Business de Do RAZE

◊ Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler de Fucking Business de Do RAZE ◊img_4219

 

Il existe plusieurs façons de tuer une personne. Vous pouvez le faire socialement ; professionnellement ; psychiquement. Ou physiquement.

 

RÉSUMÉ : Il est tueur à gage corporate. Ses clients sont des entreprises. Ses victimes des entrepreneurs trop inspirés, des ingénieurs trop brillants, des talents trop menaçant.

Ses méthodes sont infaillibles, sa vie est volontairement aseptisée, froide et chirurgicale. Il vit dans l’ombre de notre monde, celui que l’on croit connaître, mais dont on ne mesure pas le cynisme.

Lui sait Il voit ce que l’on ne voit pas, il travaille pour ceux qui dirigent. Il tue pour ceux qui décident. Mais alors qu’il s’apprête à éliminer sa trente-cinquième victime, tout bascule. Le système qu’il croit si bien connaître commence à se fissurer.

« Dans son monde, on l’appelle Bleu. »

 

A l’origine, le bleu n’était pas considéré comme une couleur, il était trop difficile à fabriquer. D’ailleurs, en latin classique, le mot bleu est instable, imprécis, comme s’il n’existait pas.

 

Les règles de conduites que notre profession s’était imposées étaient bien des facteurs de survie à plus d’un titre. En nous astreignant à l’isolement, elles nous coupaient d’autrui pour nous protéger de nous mêmes. Comment disait Sartre déjà? Ah oui : « l’enfer c’est les autres ».

 

Je remercie la maison d’édition Hervé Chopin pour leur confiance et l’envoi de ce roman.

MON AVIS : J’ai beaucoup aimé ce livre malgré le fait qu’il ne soit pas un coup de cœur.

Je ne savais déjà pas ce que signifiait le mot corporate (alors que c’est le deuxième mot du résumé), et après avoir cherché une définition et après avoir bien lu le résumé, j’étais curieuse de savoir comment Do RAZE allait mener son récit.

L’histoire est vraiment très originale. On n’entend pas tous les jours des histoires sur les tueurs à gages, donc un grand questionnement va tourner autour de cette idée principale : qu’est-ce qu’il sait de plus que nous, a-t-il une méthode propre à lui ou improvise t’il, etc.

De plus, j’avais l’impression de lire une auto-biographie, et j’ai adoré ! Il s’agit d’une fiction raconté la première personne. L’auteure prend possession de son personnage principal, et en même temps qu’il va se passer des choses au présent, ça va lui faire penser à des anecdotes ou des évènements qui ont eu lieu dans le passé. Le discours est donc très enrichi niveau histoire du personnage, d’où mon impression de lire une auto-biographie.

Néanmoins, ces aller-retour dans le passé du personnage ou des interruptions pour expliquer des choses sur d’autres évènements/personnes, ont donné lieu à quelques longueurs qui m’ont dérangé par moments.

Malgré le fait que le récit soit une fiction, il y a certains évènements dits, qui sont véridiques. L’auteure veut donc, à travers ce roman, transmettre et rappeler certaines choses que l’on a vite oubliées. Je ne connaissais pas certaines choses, et en ayant lu à la fin que certains points étaient vraies, j’ai effectué des recherches pour savoir ce que c’était. Si vous êtes donc curieu(se) comme moi, vous allez sûrement apprendre des choses grâce à ce roman.

Le début du roman se met bien en place progressivement, et après le suspens prend la place des descriptions de missions. Par contre, la fin m’a surprise, je ne m’y attendais pas, je n’avais pas imaginé cela une seule seconde !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Bleu. Au fur et à mesure du récit, on le découvre et je trouve qu’il a une assez belle personnalité (oui oui, personnalité ! Vous avez bien lu), je ne peux pas vous dire pourquoi, mais malgré son travail, il arrive à faire des bons choix.

Pour ce qui est des autres personnages, j’ai été assez surprise par tous les autres puisqu’ils ne « respectaient » pas trop leurs codes de conduite. Mais au moins, ils ont fait certaines choses auxquelles je ne m’y attendais pas, j’ai donc beaucoup apprécié cela.

Do RAZE a vraiment une très belle plume, avec un vocabulaire mi-courant mi-soutenu. J’ai lu les pages sans m’en rendre compte tant c’est bien écrit.

Vous voulez découvrir le métier de tueur à gage corporate, et lire un thriller captivant ? N’hésitez plus !

 

DIVERS : Vous trouverez ce roman en librairie et sur Internet au prix de 19€. Il s’agit d’un roman de 291 pages, publié aux HC éditions. Sinon, comme à mon habitude je vais mettre un lien pour que vous puissiez le commander : https://www.amazon.fr/gp/product/235720365X/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=235720365X&linkCode=as2&tag=hellobooks-21&linkId=54234a45344088e1190bb51098e62503

 

◊ J’espère que je vous ai donné envi de le lire, si vous l’avez déjà lu n’hésitez pas à me donner vos avis sur ce livre. ◊

2 réflexions au sujet de “Fucking Business de Do RAZE”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s