Coup de coeur ! ❤️, Fiction, Roman, Service presse, Thriller

Enterrées vivantes d’Arno STROBEL

◊ Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler d’Enterrées vivantes d’Arno STROBEL ◊

 

Il s’était acquitté de sa tâche la plus importante en tuant cette ignoble bonne femme. Mais ce n’était qu’un début. Après le programme imposé, place aux figures libres. Il rit. Un rire bref, hystérique, semblable à un aboiement. Oui, le spectacle ne faisait que commencer.

 

img_3231

 

RÉSUMÉ : Quand elle ouvre les yeux, rien. Le noir total. Si elle essaie de bouger, elle se cogne de tous côtés contre une paroi. Elle se sait prise au piège. Enfermée vivante dans une caisse en bois, d’où personne ne peut l’entendre crier. Elle se débat…
Quand Eva se réveille, elle comprend qu’il s’agissait d’un cauchemar. Mais le soulagement n’est que de courte durée : elle remarque sur son corps des traces de coups, comme si elle avait réellement essayé de s’extraire d’un cercueil…
Au même moment, à Cologne, la police découvre le corps d’une femme enterrée vivante dans un cercueil… qui n’est autre que la demi-sœur d’Eva. Pour Eva, c’est certain : il ne s’agit pas d’une simple coïncidence. Aussi préfère-t-elle ne pas en parler aux enquêteurs.
Quand, peu de temps après, le cadavre d’une autre femme est retrouvé dans les mêmes conditions, le commissaire Menkhof souhaite d’urgence interroger Eva. Mais celle-ci s’est volatilisée juste après avoir consulté son psy…

 

Eva ne voulait plus y penser. Elle se dit qu’un bain chaud l’aiderait à se détendre. Après s’être servi un verre de vin, elle alla dans la salle de bains, tourna les robinets de la baignoire et versa quelques pincées de sels de bain parfumés à la pêche. Mais en se dirigeant vers sa chambre pour s’y déshabiller, elle eut un mouvement d’étonnement en remarquant la porte grande ouverte. Cela n’était pas dans ces habitudes.

Elle entra dans la pièce et poussa un cri en voyant les lettres tracées au rouge à lèvres sur le miroir de l’armoire.

 

Il resta quelques instants sur le seuil du bar et regarda à l’intérieur. Il s’était déguisé pour ne pas éveiller la méfiance de sa prochaine victime. Il connaissait bien l’endroit, il savait que ce serait un jeu d’enfant. Ici, la vermine était comme chez elle.

 

Je remercie la maison d’édition Archipel et l’agence Lp conseil pour l’envoi de ce livre.

MON AVIS : Alerte coup de cœur !

Moi qui adore les thrillers, j’ai été comblé avec celui-ci. Un bon thriller comme je les aime, même s’il n’y a pas trop (voir pas) de scènes ‘gores’. Il ne s’agit pas non plus d’un thriller que psychologique puisque des meurtres ont lieu dans ce roman, et ce ne sont pas forcément des « morts rêvées », enfin sauf si vous avez envie de terminer vos jours enterrés vivants évidemment… Mais en même temps, ce livre est beaucoup porté sur les émotions, tant les nôtres que celles des personnages.

Nous sommes pris dans l’histoire dès les premiers mots, les premières lignes. Incroyable. L’ambiance est oppressante, lourde, étrange et surtout… étouffante !

L’histoire est très originale, ce ne sont pas des meurtres que l’on a l’habitude de lire (enfin, surtout pour ma part). J’ai eu des doutes au fur et à mesure du récit, certains se sont dissipés au fur et à mesure des pages. D’autres sont restés jusqu’à la fin. Vers les 3/4 du roman, je commençais à être « déçu » (c’est un bien grand mot) parce que je pensais savoir le dénouement. OR, ce n’est pas du tout le cas, certes, je n’y étais pas loin, mais ce n’était pas ce à quoi je pensais. Par conséquent, la fin m’a légèrement surprise et je dois dire que c’est une belle fin. Je ne parle pas ici de si la fin se termine bien ou mal, ça, c’est à vous de le découvrir. Je parle, donc, d’une fin où l’action et le dénouement ne vont pas trop vite ; une fin où il y a aussi de beaux messages/valeurs qui sont dévoilés (je ne les citerais pas au risque de spoiler).

Les chapitres sont très courts, ce qui rend notre lecture addictive. De plus, il y a une alternance de point de vue par chapitre. Un chapitre où nous allons suivre le tueur, puis un autre chapitre sera dédié à Eva, un autre encore, à l’enquête policière. Cela donne un rythme soutenu à notre lecture. De plus, nous-même, nous ne savons rien de ce tueur ni de ce qu’il veut (cela existe dans certains thrillers où le but sera de savoir si le personnage principal va vivre).

Nous allons suivre divers personnages : les enquêteurs – les suspects – Eva – le tueur – d’autres encore, mais qui sont secondaires. Je suis relativement impressionnée par leur réalisme. J’ai donc, bien réussi à me mettre à la place de ce que vivait Eva, et c’était très angoissant. Que faire si cela m’arrive un jour ? En tout cas, je me suis attachée à elle, à son histoire. Beaucoup de personnages nous font douter, ils sont tous louches avec un truc à cacher.

J’ai beaucoup aimé le fait d’avoir des avis d’un psychiatre sur la situation, il dit des choses très pertinentes et cela donne un petit plus au récit. On voit donc, qu’il y a un certain travail derrière ce roman.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur. Fluide, addictive et angoissante. Il donne des descriptions brèves, mais utiles, nous transmet beaucoup d’émotions, notamment la peur, l’angoisse, à travers son récit.

Une chose est sûre : je vous le conseille ! J’ai hâte de lire l’autre roman de cet auteur.

 

DIVERS : Il s’agit d’un roman de 311 pages, publié aux éditions de l’Archipel. Il existe en format broché à 21€ ainsi qu’au format poche à 7,80€. Sinon comme à mon habitude je vais vous mettre un lien pour que vous puissiez le commander : https://www.amazon.fr/gp/product/2377351530/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2377351530&linkCode=as2&tag=hellobooks-21&linkId=8a2b45497c14fff158587eefbee97076

 

◊ J’espère que je vous ai donné envi de le lire, si vous l’avez déjà lu n’hésitez pas à me donner vos avis sur ce livre. ◊

5 réflexions au sujet de “Enterrées vivantes d’Arno STROBEL”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s