Coup de coeur ! ❤️, Humour, Roman

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie GRIMALDI

◊ Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler du roman Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie GRIMALDI ◊

img_0683

RÉSUMÉ : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?

C’est l’histoire de chemins qui se croisent : les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.

C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.

 Tu sais, Papa, les souvenirs qui me manquent le plus, c’est ceux que l’on n’aura pas.

J’ai peur de perdre tous mes souvenirs. Je me fiche d’oublier ce que j’ai mangé une heure avant, mais j’ai peur d’oublier la joie intense que j’ai ressentie à la naissance de chacun de mes enfants, j’ai peur d’oublier combien j’ai aimé les câliner, les rassurer, les voir sourire… j’ai peur d’oublier les visages heureux de mes petits-enfants quand ils jouaient sous le cerisier de mon jardin, j’ai peur d’oublier la tendresse dans les yeux de mes parents. Je vais m’accrocher à ces souvenirs-là de toutes mes forces, en espérant que la maladie prendra d’abord les autres, puisque je n’ai d’autre choix que de les lui donner.

La vie, c’est comme un château de cartes . On met un temps infini à le construire, on essaie de poser des bases solides , on monte un étage après l’autre , et puis , un jour, tout s’effondre et quelqu’un les range dans une boîte . A quoi bon, vous pouvez me dire ?

La vie, c’est le présent. C’est ici et maintenant. D’hier, il ne fut garder que le positif. De demain, il ne faut rien attendre. On ne peut pas changer le passé, on ne peut pas connaître l’avenir. La peur découle du passé et abîme le futur. C’est souvent à la fin de notre vie que nous mesurons la valeur du présent.

 

 

MON AVIS : Alerte coup de cœur !!

Après ma semaine de partiels, je voulais une lecture fraiche, qui donne la bonne humeur et qui  ne fait pas trop réfléchir. Alors ma maman m’a proposé celui-ci.

Comme vous avez pu le lire plus haut, nous allons suivre Julia qui va travailler dans une maison de retraite en tant que psychologue.  Je n’ai pas trop accroché les premières pages, je pense que cela est dû au fait que Julia n’avait aucune envie de venir travailler ici, et j’ai comme l’impression que ça se ressentait. Un peu quand une personne est de mauvaise humeur : ça se ressent et on n’a pas trop envie de l’approcher. Mais au fil des pages je me suis attachée à cette psychologue et à sa vie. Puis nous allons rencontrer les pensionnaires avec elle, ses collègues également. Nous allons fortement nous attachés à chacun d’eux : il n’y a pas une personne que l’on n’aime as trop (même si Léon, n’est pas mon papy préféré !). Ils vont nous apprendre pleins de choses, une nouvelle philosophie de vie grâce à leurs vécus, leurs expériences. Ils vont également nous faire pleurer (prévoyez vos mouchoirs) et rire, ou même sourire bêtement.

L’histoire est vraiment très originale, avec pleins de morales, de leçons de vie. On va en apprendre sur nous, apprendre à relativiser, voir le bon côté des choses.

La plume de l’auteure est magnifique : simple, fluide, douce, délicate. On se demande même si l’auteure ne serait pas psychologue pour nous donner un roman comme celui-ci.

En conclusion, je ne peux que vous le conseiller. Vous devez absolument le lire, il vous fera un bien fou même si vous allez déjà bien ;). Foncez !

DIVERS : Ce roman est disponible sur internet et dans les librairies. Il est au prix 8,10€, ce qui est raisonnable. Sinon comme à mon habitude je vais vous mettre un lien pour que vous puissiez le commander : https://www.amazon.fr/comprendras-quand-seras-plus-grande/dp/2253069841/ref=tmm_mmp_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

◊ J’espère que je vous ai donné envi de le lire, si vous l’avez déjà lu n’hésitez pas à me donner vos avis sur ce livre. Bonne lecture ! ◊

1 réflexion au sujet de “Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie GRIMALDI”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s